Carlson cher

Le charmant farceur Carlson, qui a dilué le quotidien gris du Kid avec des aventures, est apparu grâce au fantasme de la conteuse suédoise Astrid Lindgren. L'écrivain a créé une légende selon laquelle un gros homme avec une hélice a volé une fois dans sa maison et a demandé l'adresse du garçon Svante Svanteson. Mais Lindgren a donné au personnage un sens beaucoup plus profond : Carlson peut être considéré comme l'ami imaginaire d'un enfant solitaire - un phénomène courant dans la psychologie des jeunes enfants.

La première entrée de Carlson dans l'arène littéraire est liée à une situation amusante. L'auteur a noté dans le conte de fées qu'elle avait personnellement rencontré le personnage volant et lui avait même dit l'adresse du Kid, qu'elle garderait secrète des lecteurs. Naturellement, les enfants étaient intéressés par le lieu de résidence du joyeux garçon et farceur «modérément bien nourri». Les journalistes locaux ont décidé de soutenir le battage médiatique autour de la sortie du conte de fées et ont plaisanté en plaçant une annonce dans le journal disant que 10 000 couronnes étaient censées trouver le toit de Carlson.

Astrid Lindgren, effrayée par les conséquences d'une telle action irréfléchie (après tout, les enfants se précipiteront immédiatement pour chercher, conquérant les sommets des maisons de Stockholm), s'empressa de publier l'adresse du Kid :

"Carlson habite tout près de chez moi, de l'autre côté du parc, qui est sous mes fenêtres. C'est 12 Vulcanus Gatan Street. Ma vie de famille a commencé là-bas."

Le premier livre sur Carlson et Malysh est arrivé en Russie en 1957, traduit par Lilianna Lungina. Le monde a vu les personnages à travers les yeux de l'artiste Ilon Wikland, et plus tard, elle a été accompagnée par l'illustrateur Anatoly Savchenko.

LLingren